le point sur les outils du web 2.0 rencontrés

En rouge ceux que j’ai testés au 03/04/2014 (pour les commentaires sur certains de ces outils, taper le nom dans la barre de recherche pour retrouver l’article correspondant)

  • – blog : WordPress / blogger
  • – curation : Pearltrees / scoop it
  • – réseaux sociaux : Twitter / Linkedin
  • – partage de documents : TempoDoc / Google Drive / Dropbox / Slideshare / we transfer /
  • – Brainstorming : Padlet
  • – écriture collaborative : Titanpad / Framapad / Everpad / Ginko / unishared
  • – wikis : pbworks / Ginko
  • – récupérer du son :  downloadhelper (Firefox) / Listen to you tubeConverter YouTube MP3
  • – traitement du son : Audacity / Soundcloud 
  • – traitement de l’image : YouTube / Vimeo / Screenflow / IMovie / Final Cut Pro / Pinnacle / Windows Movie Maker /  stepup.io
  • – diaporama : PicoVico
  • – images et cartes interactives : Thinglink / Tripline
  • – videos interactives : Rapt / You tube
  • – création de livres numériques : Calameo
  • – création de magazine en ligne : madmagz
  • – mails vocaux : Voicemail / Quicktime
  • – annotation de textes : Crocodoc / Tagmydoc /Comment / Lite
  • – édition :  Lucid Press (Ibooks) / Editorially
  • – commentaires de vidéos : Vialogues
  • – présentations : Prezi / Keynote / Powerpoint / Impress / Voicethread
  • – présentation video : Powtoon
  • – cartes mentales : Mindomo / Xmind / Free plane / Framindmap
  • – TBIciels : Activinspire / Sankoré
  • – visioconférence : Skype / Face Time / Hangout / überconference
  • – gérer ses mots de passe : Lastpass
  • – veille : Netvibes / Diigo / Delicious
  • – gestion de projets : Drop Task / Hajoki
  • – sondage, planification : Doodle / Tricider
  • – automatisation de tâches : IFTTT (If This Then That)
  • – compilation et timeline : storify / Dipity
  • – convertisseur de format de fichier : online-convert / media.io
  • – gestion de PDF et biblio automatisée : Mendeley
  • – exerciseurs :  – logiciels Netquizpro (sur PC) / Hotpotatoes et en ligne quizrevolution / quizzbiz / quizzlet / photopeach
  • – création de formulaires en ligne : Googledocs / Jotform
  • – questionnaires sur video : TEDed lessons / Bubblr / Flevideo
  • – textes à trous sur chansons : lyricstraining
  • – publication en ligne : pen.io
  • – transcription : o transcribe
  • – capsules vidéo : speach.me / you tube
  • – salons de chat : Tinychat
  • – Mooc : Itypa, Draftquest, enseigner et former sur FUN
Publicités

Étiquettes : ,

About Sandrine Meldener

Enseignante

One response to “le point sur les outils du web 2.0 rencontrés”

  1. Christian DE VORONINE says :

    Un logiciel de récupération vidéo que j’utilise souvent, gratuit et facile d’emploi, que je n’ai pas vu dans la liste, mais peut-être ai-je regardé trop vite:
    CAPTVTY: il permet de télécharger des émissions passées à la TV sur plein de chaînes françaises et dont on a loupé la diffusion parce qu’on a pas que ça à faire que de regarder la télé.
    Deux restrictions pour la plupart des émissions:
    1. que leur diffusion ne remonte pas à plus d’un semaine;
    2. qu’il n’y ait pas un copyright dessus (certains films par ex).

    CAPTVTY est téléchargeable ici: http://captvty.fr/
    Choisir la version auto-extractible. Installer comme d’habitude.
    Le logiciel une fois lancé, on clique sur la chaîne à gauche, on choisit l’émission que l’on veut télécharger, puis sur télécharger en bas à droite. Un menu s’ouvre éventuellement, par exemple sur Arte si on a le choix entre plusieurs versions (française/allemande, avec ou sans sous-titres, etc).
    L’onglet « Téléchargements » permet de surveiller la progression de l’enregistrement.
    Le logiciel permet même convertir des vidéos dans un autre format.
    On peut aussi paramétrer l’endroit où l’on veut enregistrer la vidéo sur l’ordi ou bien rendre automatiquement le titre de la vidéo plus explicite (quand on a x vidéos de Karambolage sur son ordi et qu’on ne sait plus ce qu’il y a dedans.
    Pour les émissions très longues, vous pouvez demander à Captvty d’arrêter votre PC à la fin du téléchargement.
    Dernier conseil: mettre à jour régulièrement le logiciel – qui vous prévient d’ailleurs qu’une nouvelle version est disponible: cela permet de conserver une compatibilité avec les programmes des chaînes.

    C’est un freeware, mais un outil tellement précieux et si souvent mis à jour qu’une petite rétribution à l’auteur ne me semble personnellement pas choquante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :